Search in Pinguino World !!

Loading...

Saturday, October 1, 2011

Open Silicium

Pinguino is described in the last issue of Open Silicium. This French paper speak about Open Hardware and Open Software.

4 comments:

funlw65 said...

Nice cover (I can say Pinguino32 made the cover) and interesting magazine.

Vasi

~Anthony said...

Bonjour Mr Mandon,

Félicitation pour cette merveilleuse carte !
Le travail est remarquable et en tant qu'ingénieur et passionné par ce monde des DIY, je reconnais le bon travail!
j'ai tout de même une question qui me chagrine: ne pensez vous pas que votre projet (tout comme les cartes 32bits chipKit, maple board et autres) qui essaie de surfer sur la vague Arduino avec l'atout 32bit, risque de prendre du plomb dans l'aile avec l'arrivé des carte Arduino Leonardo 32bit le mois prochain ? Même si il est vrai que vous garder le forme-facteur de l'Arduino Original (la Leonardo aura celle de la Mega) et que votre prix est compétitif, ne pensez-vous pas qu'Arduino va envahir le marcher "32bit" grâce à sa notoriété ?

Encore bravo et merci de votre passion.

Cordialement,
Anthony

Jean-Pierre MANDON said...

Bonjour Anthony,

Les félicitations pour la carte Pinguino 32 reviennent avant tout à Tsvetan Usunov qui a engagé Olimex dans cette aventure et qui est à l'origine de ce design.
Concernant le projet Pinguino, l'objectif des dévelopeurs n'a jamais été de devenir un standart. Au contraire, j'ai toujours pensé que la diversité était source d'innovations, pour preuve le dévelopement de Linux ou OSX face à Windows, celui de l'existence de multiples distributions Linux offrant chacune des spécificités mais compatibles entre elles. Pour l'embarqué, le raisonnement est le même. Chaque carte apporte ses propres avantages et on ne me fera pas croire que le processeur parfait est né. Il me semble donc plus important d'assurer une portabilité des applications que de chercher à monopoliser un marché déja trés concurrentiel. Toutes ces considérations ne sont vraies que si l'environnement de développement est libre, ouvert et sans lien avec un constructeur. C'est le cas de Pinguino développé sur PIC 8 bits, porté sur PIC 32, bientot sur ARM et pourquoi pas sur d'autres cibles.
Et si Pinguino prend du plomb dans l'aile !! ce sera l'occasion d'apporter le support du DMA, de l'interface CAN sur ARM, l'intégration des librairies FLAC et bien d'autres choses encore.....
Bref une occasion de se secouer un peu les neurones avant l'hiver :-)

Cordialement
Jean-Pierre

~Anthony said...

Merci pour votre point de vue éclairé!
Bonne continuation; je vais lire mon Open Silicium et suivre votre aventure de près.

Anthony